Manifestation à Clamecy – ils étaient là !

Nombreux sont les citoyens et élus qui se sont rassemblés à Clamecy pour protester contre la possible fermeture des urgences de nuit.

Pendant que nous défilions pour nous rendre à l’hôpital où les maires et adjoints ont remis leurs écharpes à Marianne, une réunion se tenait à l’hôpital entre quelques élus et les représentants de l’Agence régionale de santé.

Intentions et démissions

Les Maires de la Communauté de communes du Haut Nivernais Val d’Yonne, ainsi que leurs adjoints, ont démissionné de leurs fonctions de représentation, cela signifie qu’ils vont se retrouver simples conseillers municipaux.

En complément, les conseillers municipaux ont signé une lettre indiquant leur intention de démissionner en cas de fermeture des urgences de nuit de l’hôpital de Clamecy.

Pour lire la lettre complète, cliquez ici.

Fermeture des urgences – le ton monte

Les discussions concernant l’éventuelle fermeture des urgences pendant une plage horaire nocturne indéfinie sont dans l’impasse. Après de nombreux avertissements et tentatives de concertations les élus de la Communauté de communes du Haut Nivernais Val d’Yonne n’ont pas l’impression d’avoir été entendus. Lors de la réunion du Conseil communautaire qui s’est tenue le 6 février dernier à Rix, ils ont choisi d’unir leurs voix et de hausser le ton.

A l’unanimité, les membres du Conseil ont décidé de présenter leur démission ainsi que celles de leurs conseils municipaux, au responsable de l’Agence régionale de santé qui sera présent à Clamecy le 23 février.

Ce même 23 février, une manifestation est prévue à Clamecy à 9h. Les Nantivinois sont invités à venir nombreux manifester leur opposition à toute fermeture des urgences de Clamecy. 

Plus d’informations dans l’article du Journal du Centre.